Echecs

AFAS Association des Fondateurs et Amis de la Source
     

Association loi 1901, (voir les statuts [texte pdf]), l’association se donne quatre grands objectifs :
- Veiller sur la patrimoine, moral et immobilier, dont la Source a hérité des générations successives.
- Etre une mémoire vivante de l’école et s’inscrire dans une histoire sans en être prisonnière, mais en perpétuant l’esprit.
- Etudier ou faire des propositions adaptées à l’évolution économique et sociale en gardant le souci des valeurs et de l’éthique propre à l’Education nouvelle.
- Participer à la vie de l’école, en particulier par ses huit représentants au Conseil d’Administration de l’AEN et par l’exercice de ses mandats auprès des SCI (société civile immobilière). Lire la suite...

Actualité : AG AFAS 2016
Procès verbal de l'AG du 14 avril 2016(pdf)
Rapport moral(pdf)
Rapport financier(pdf)


Marie de Vals, qui a fondé l'Ecole nouvelle La Prairie à Toulouse, est décédée.

On trouvera ci-dessous, l'interview de Suzanne Saisse qui a bien connu Marie de Vals (propos recueillis par Jeanne Houlon)

Quand l’as-tu rencontré ?

- A La Source. J’y étais en tant que psychologue. Nous avions suivi ensemble les cours de Cousinet. J’avais rencontré Simone de Froment qui enseignait à La Source. J’ai remplacé Lucette Degrott. J’ai d’abord eu du primaire. J’ai été émerveillée par la méthode Cousinet.

Quelles ont été vos relations ?

- J’ai enseigné une année en primaire puis en sixième, cinquième. On se voyait dans les réunions d’équipe (qui étaient très nombreuses à cette époque) et aux expositions de fin d’année. On avait une semaine de travail après les cours, on se présentait tout ce qu’on avait entrepris et ce qu’on projetait pour l’année d’après. On avait un esprit de chercheur. Elle a mis au point une méthode pour l’apprentissage de la grammaire. Elle est restée treize ans à La Source.

Qu’as-tu pensé quand elle est partie de La Source pour fonder la Prairie ?

- Elle est partie en 1965. On s’est demandé si elle n’avait pas brigué un poste plus important que Françoise Jasson lui aurait refusé. Elle est donc partie à Toulouse. Elle a créé ce qu’elle appelait « La petite école » qui a fonctionné quatre ans. L’école a grandi. Elle a fait un accord avec des religieuses qui voulaient partir. Elle a ouvert « La Prairie » le 15 octobre 1969. Elle a écrit « Copie non-conforme » qui raconte l’histoire de « La Prairie » puis a participé avec Suzanne Saisse au recensement des œuvres de Cousinet dans « La promotion d’une autre école ». Elle a écrit de nombreux articles dans « Education Nouvelle » qui est devenu « Education et Développement ».

-La recherche l’a toujours beaucoup intéressée. Elle a gardé beaucoup de liens avec La Source . Elle a adhéré à l’ANEN en 1971.

***

Principes pédagogiques de La Prairie issus du site de présentation de l’école.


La Prairie a à l’heure actuelle 500 élèves et 400 familles, 45 enseignants et éducateurs, 32 salariés.

Les principes en sont :

  • Pour les élèves : les apprentissages et l’acquisition des connaissances se construit à travers un mode de vie dont ils sont partie prenante : s’organiser, organiser la vie du groupe, connaître et utiliser les outils, parler et gérer les conflits, savoir s’évaluer individuellement et collectivement.
  • Pour les enseignants, l’éducation nouvelle est un regard positif porté sur chaque élève « Tous capables » et leur rôle de pédagogue consiste à créer un milieu pour favoriser des apprentissages, les rendre possibles et efficaces : expérimentation par tâtonnement, acquisition des savoirs sociaux (libre parole, assemblées de classe).
  • Les parents : un rôle central. Ayant fait le choix d’un établissement associatif et adhérent à la notion de co-éducation prévalant au sein de La Prairie, les parents sont des partenaires à part entière, lors du conseil d’administration où ils sont majoritaires, de l’APE, des commissions de travail et lors des interventions ponctuelles dans les classes.
  • Les salariés, selon les principes démocratiques de l’école nouvelle sont impliqués dans la vie de l’établissement à différents niveaux : réflexion sur la gestion du personnel (ex : concilier le droit du travail et le caractère propre de l’établissement), éducation (ex : accompagnement des classes lors de sorties, mise en place des travaux d’intérêt collectif, du self, entretien des espaces verts ou salles de classe).

 

2012 : voyage en Allemagne
à la Freie Ganztagsschule de Neinstedt

Vous trouverez ci-dessous les photos prises par Marei Schultze lors de son voyage récent à cette école nouvelle dont la Source a accueilli des élèves il y a un an et qui serait toute disposée à recevoir des élèves français.

Visite générale 1 2 3 4 5 6 7 Jardin d'enfant 8 9 10 11 12 13
Expo 14
Vie de groupe (il s'agit de la classe qui est venue à La Source en juin 2010 et qui a préparé un album photo "nouveaux amis" accompagné d'une discussion sur leur séjour en France) 15 16 17 18 19 20 21 22 23
Studio de musique et d'enregistrement 24 25
Imprimerie / atelier de création 26 27
Dans l'école 28 29
A cheval 30 31 32
Représentation théâtrale : 2 spectacles en français écrits par les élèves venus en France et joués dans le studio théâtre/danse, une maison construite avec des ballots de paille (vue 40 : l'enseignante actuelle de français et la directrice)
33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49
Rencontre avec la directrice 50 51 52